photo5sens

 

 

Vous êtes à la page : TEXTES > Les Anciennes Ecuries

 

 

 

LOQUES

Nadine Altmayer récupère des draps anciens en lin, déchirés, effilochés et usés, avant que, mis au rebut, ils ne perdent leur identité. Elle les enrichit en leur adjoignant des broderies et de la dentelle. Les déchirures, rapiéçages et raccommodages existants, points de départ de chaque loque, sont retravaillés et valorisés.
Elle les enduit d'argile pour rigidifier le tissu, le statufier, le momifier, le protéger et le rendre éternel. C'est ensuite un travail de déchirement et d'assemblage pour superposer les couches de tissu avant l'étape principale, le ponçage, qui permet de révéler et dévoiler certains détails sans les imposer, et d'en laisser d'autres cachés.
Nadine Altmayer aime particulièrement ce moment qui réserve des surprises, où, la ponceuse à la main, elle choisit de faire apparaître ou disparaître les traces, de les faire naître ou mourir. Mais de nombreux détails restent cachés, invisibles et enfermés  dans l'épaisseur des couches de tissu.
Le résultat, un petit sanctuaire, où chaque loque devient un gisant de pierre gardant son histoire et ses secrets.   TT